Emerald Empire

12 février 2008

Origine et Histoire du Monde

  • Les 3 péchés Originaux

Quand l'univers était jeune, il n'y avait Rien. Rien apparu bien avant Seigneur Lune et Dame Soleil et il était seul. Il est dit que de Rien vint le premier des trois péchés. Rien avait peur, car il était absolument seul dans l'univers. La Peur est le premier péché car il pousse l'homme à faire de mauvaises choses. L'unique chose qui sépare l'homme de l'animal est la capacité de contrôler sa peur.

Très vite, Rien eu envie d'un compagnon. A partir de son désespoir et de son envie, Rien créa le péché du Désir. Désir modela la première moitié de l'univers, attristé de voir Rien si désespéré. Ainsi le monde commença à prendre forme. Le Désir est un péché car il inspire le samourai de façon à le détourner de son unique but : servir son Seigneur. Un garde qui désire un grade plus élevé va avoir tendance à penser à sa carrière et à se détourner de son devoir principal. De même, un samourai qui désire l'amour va finir par défier son honneur et son Daimyo pour atteindre son nouveau but.

Après qu'il eu constaté ce que son Désir avait construit pour lui, Rien regretta ses envies passées. Le Regret de Rien acheva de former le monde et mit en route le processus qui vit la naissance de Seigneur Lune et de Dame Soleil. Voyant ce dont il était l'instigateur et comprenant qu'il n'avait plus aucun contrôle sur les évènements, Rien se cacha à tout jamais dans le recoin le plus sombre de l'univers. Le Regret mène en premier lieu aux deux premiers péchés, mais il est aussi un péché à part entière car il est le signe d'un esprit faible. Le Regret peut entraîner un homme à remettre en question son Seigneur, à avoir peur des conséquences de ses propres actes, ou à désirer emprunter une autre voie. Il invite aussi le doute, un sentiment qui n'a pas sa place dans le coeur d'un samourai.


  • Histoire de Rokugan

Il est dit qu'au commencement, alors que la race ancienne des Nagas dominait la terre, Dame Soleil et Seigneur Lune donnèrent naissance à neuf enfants : Hida, Doji, Togashi, Akodo, Shiba, Bayushi, Shinjo, Fu Leng et Hantei. Seigneur Lune savait que ses enfants pouvaient le supplanter, aussi se mit-il à les dévorer, malgré les suppliques et les larmes de Dame Soleil. Celle-ci s'arrangea alors pour donner à son époux une coupe de sake empoisonné à chaque fois que celui-ci dévorait un enfant. Elle substitua le dernier enfant que Seigneur Lune allait dévorer, Hantei, par un rocher et l'emmena pour lui enseigner l'art du combat loin de son père. Pendant ce temps, Seigneur Lune tomba dans un très profond sommeil. Lorsque Seigneur Lune se réveilla, des siècles plus tard, Hantei était près à affronter son père. Au bout d'un combat acharné, Hantei l'éventra et les entrailles de Seigneur Lune tombèrent vers la terre avec les enfants qu'il avait dévoré. Lorsque le sang de Seigneur Lune tomba sur le sol de la terre, il se mélangea aux larmes versées par Dame Soleil, et donna naissance à la race des hommes. Fu Leng, qui avait été rattrapé par son père, tomba également lorsque Hantei coupa la main de Seigneur Lune. Mais le funeste destin entraîne Fu Leng dans une sombre crevasse, loin au sud-ouest des terres qui allaient devenir l'Empire.

Les enfants de la Lune et du Soleil, tombés sur terre, avaient perdu leur essence divine. Ils firent la promesse d'aider et de guider l'humanité naissante. Ils organisèrent un grand tournoi afin de déterminer lequel d'entre eux règnerait sur le monde. D'innombrables récits content les péripéties des différents protagonistes de ce tournoi. Il est suffisant de dire ici que Togashi choisit de ne pas participer au tournoi et qu'Hantei finit par sortir vainqueur de cette épreuve. C'est depuis lors que la dynastie des Hantei règne sur l'Empire d'Emeraude.

Les sept frères et soeurs fondèrent les sept grands clans que l'on connait encore aujourd'hui. Hida fonda le clan du Crabe, Doji le clan de la Grue, Togashi le clan du Dragon, Akodo le clan du Lion, Shiba le clan du Phoenix, Bayushi le clan du Scorpion et Shinjo le clan du Ki-rin (plus tard appelé clan de la Licorne). Hantei et ses frères et soeurs constituèrent un immense Empire, qui prospéra pendant de longues années.

C'est alors que Fu Leng reparu, à la tête d'une armée de créatures ténébreuses qu'il avait invoqué. Son séjour au centre de la terre l'avait définitivement corrompu et il ne désirait rien d'autre que de détruire l'Empire bâti par ses frères et soeurs. Les batailles firent rage, et petit à petit, Hantei cédait du terrain à son frère maléfique. C'est alors que se présenta à la cour un petit homme du nom de Shinsei. Il demanda à l'Empereur de lui confier sept guerriers et lui promis de stopper Fu Leng. Sept mortels (un parmi chaque clan) furent sélectionnés et baptisés samourai (littéralement, celui sui sert). Peu de temps après, les armées de Fu Leng faiblirent et Hantei eut à nouveau le dessus. Un seul samourai revint des terres envahies par Fu Leng. C'était le samourai du Scorpion, qui était porteur de douze parchemins et d'une main en obsidienne. Avant de mourir, il révéla que c'était à l'aide des parchemins qu'ils étaient parvenus à vaincre Fu Leng.

Hantei chargea le clan du Scorpion de la garde des douze parchemins. Le clan du Crabe fut chargé de protéger l'Empire de toute nouvelle invasion venue des Shadowlands. Les clans de la Grue et du Lion firent serments de protéger l'Empereur. Les clans du Dragon et du Phoenix choisirent d'étudier le Tao de Shinsei. Enfin, le clan de la Licorne quitta l'Empire afin d'explorer les terres qui se situent au-delà des frontières de celui-ci.

Mais quelque 1000 ans plus tard, les serviteurs de l'Ombre, alliés au Scorpion, renversèrent le dernier Hantei. S'en suivit l'ouverture du dernier des douze parchemins noirs qui restaura l'absolue pouvoir de Fu Leng. A nouveau sept héros furent réunis, menés par un ronin du nom de Toturi. Ce dernier revint, seul survivant de la victorieuse bataille menée contre le Kami déchu. Fu Leng à jamais détruit et Toturi devint Empereur ...   

Posté par Xhynn à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Organisation sociale Rokugani

On pourrait dire de la société Rokugani qu'elle est complexe, mais cela serait inexact. Elle est très simple dans sa structure, mais elle est beaucoup plus complexe dans sa façon de fonctionner et dans tous les détails qui régissent les relations entre les différents membres des différentes classes sociales.

Elle repose sur plusieurs points majeurs qu'il faut bien comprendre avant d'aller plus loin dans le détail. Le premier de ces points est l'Ordre Céleste. Chaque homme a une place dans l'univers et se doit de l'occuper sans se plaindre ni se vanter. Si on est né fossoyeur, alors on sera fossoyeur et on obéira à toutes les règles qui régissent ce statut. Une place pour chacun et chacun à sa place ... c'est la règle d'or. De même, un samourai trouvera sa place dans l'Ordre Céleste et fera ce qu'il faut pour s'acquitter des devoirs et des responsabilités qui incombent à son statut. Un fossoyeur qui se comporte comme il se doit, même si sa tâche lui est particulièrement pénible, est sûr d'avoir vécu honorablement. Cette vie honorable lui permettra d'atteindre une place plus élevée dans l'Ordre Céleste lorsqu'il mourra; il sera certain d'avoir un bon karma. Car le karma est une valeur capitale. Un homme ayant vécu peu honorablement sera probablement un eta dans sa vie prochaine. L'Ordre Céleste donne le droit de jouir de sa position, car les vies précédentes ont été honorables et sûrement pleines de labeur. C'est aussi en partie pour cela que l'autorité et la parole d'un supérieur n' a jamais à être remise en question; il est plus haut dans l'Ordre Céleste, donc il est plus sage que vous.

Le deuxième point crucial à retenir est l'importance du Paraître. Peu importe ce qu'a fait une personne dans la réalité, seul compte ce qui apparaît de ce qu'elle a fait et son attitude. C'est pour cette raison que l'étiquette est très importante dans la société Rokugani; tout doit être fait dans les règles et les apparences doivent être respectées. Il est mal vu d'être vêtu de manière inapproprié dans une situation particulière, mais il est encore plus mal venu de faire remarquer à la personne sa faute vestimentaire !

L'Ordre Céleste est composé de trois grands groupes de personnes : les Samourai (ceux qui font la guerre), le Clergé (ceux qui sont en relation avec les kami), et le Bonge (ceux qui travaillent). Un quatrième groupe existe, mais il ne fait pas vraiment partie de l'Ordre Céleste, malgré sa présence dans la vie de l'Empire : les Hinin (les non-gens).

  • La caste des Samourai

La caste des samourai est sans doute celle qui comporte le plus de règles internes, destinées à gérer les problèmes de statuts des uns par rapport aux autres. Tous les nobles sont des samourai et tous les samourai sont des nobles. Les samourai sont répartis en plusieurs catégories, dont la plus importante est de loin celle des Bushi. Les Bushi sont les guerriers de l'Empire et ils portent tous le Daisho, composé du katana (grand sabre) et du wakizashi (petit sabre). Les Shugenja forment la deuxième catégorie. Ce sont les "prêtres" de Rokugan car ils peuvent entrer en contact avec les kami (esprits) et s'occupent des questions spirituelles de l'Empire. La dernière catégorie est celle des courtisans, qui sont ceux qui évoluent dans les cours des grands seigneurs et font souvent office de politiciens ou de diplomates.

La gradation des différents statuts parmi les samourai de l'Empire est la suivante ...
Empereur : il n'y en a qu'un et sa parole est divine ...
Shogun : c'est le plus proche conseiller de l'Empereur. C'est lui qui remplace l'Empereur si ce dernier ne peut gouverner pour quelque raison que ce soit.
Champion d'Emeraude / Jade : le Champion d'Emeraude est un personnage presque aussi important que le Shogun. Il est chargé de faire respecter la parole de l'Empereur et de faire appliquer ses lois. Le Champion de Jade est chargé d'endiguer toute manifestation de l'Ombre et de ses serviteurs (Oni, Maho-tsukai, etc...).
Daimyo de clan : le daimyo de chacun des clans majeurs de l'Empire.
Daimyo de famille : chaque clan possède plusieurs familles. Chaque samourai du clan est affilié à une de ces familles. Attention cependant, tous les samourai d'une famille ne descendent pas du fondateur de la famille, loin de là. En gros, il existe un noyau de la famille, composé des descendants directs du fondateur et auquel appartient toujours le daimyo de la famille. Mais il existe aussi beaucoup de petites familles portant d'autres noms, mais rattachées au noyau de la famille principale. Le nom de famille réel d'un samourai est consigné dans les archives du clan, mais on ne l'utilise jamais. Omettre d'utiliser le nom de sa famille de rattachement sous entend qu'on estime ce nom indigne de sa propre personne ... une grave erreur !
Daimyo local : l'importance du territoire contrôlé fait la puissance du daimyo, mais ils sont théoriquement tous égaux.
Hatamoto : c'est celui qui fait office de remplaçant si le daimyo ne peut gouverner. Il est considéré comme suffisamment honorable et capable par son seigneur pour le représenter en toutes circonstances.
Karo : c'est le bras droit du daimyo en matière de justice et maintien de l'ordre. Ce n'est pas son représentant officiel, mais plutôt une sorte de chef militaire.
Magistrat : il y a trois types de magistrats; les magistrats du clan, qui sont chargés de faire respecter la justice et la loi sur l'ensemble des terres du clan. Ils collaborent beaucoup avec les karo. D'un autre côté les magistrats d'Emeraude et de Jade, qui sont chargés par leur Champion respectif d'enquêter et de faire respecter les décisions de l'Empereur. L'un pour les questions qui concernent le commun des mortels, l'autre pour les questions plus ésotériques. La présence des deux types de magistrats en un même endroit n'est pas incompatible.
Yoriki : les yoriki sont les assistants des magistrats et des karo.
Samourai : tous les autres samourai se retrouvent à ce rang. Bien entendu, cela est très théorique et il faut tenir compte de l'influence de chacun.


  • La caste du Clergé

Cette caste est constituée de deux catégories de personnes; le Brotherhood of Shinsei et autres moines ne lui étant pas directement affiliés et les Shungenja, qui malgré leur appartenance à la caste des Samourai font aussi partie du clergé Rokugani. Les personnes qui composent ces deux branches ont des rôles différents aux yeux de la société.
Les moines et le Brotherhood of Shinsei sont les gardiens des temples dédiés aux Fortunes. Ils ont aussi un fort lien avec le commun des mortels et sont les représentant de la sagesse et de la morale. Leur dévotion à étudier le Tao en font des guides pour la société Rokugani. Leur approche du monde est très philosophique et les questions spirituelles qui deviennent trop "ésotérique" sont soumises à leurs confrères Shugenja.
Les Shugenja sont en quelque sorte les intermédiaires entre le monde mortel et les kami. Pour le peuple ils sont à la fois des érudits, des soigneurs et des guides spirituels. Toutefois, ils excellent vraiment dans des domaines plus ésotériques et ont les connaissances pour comprendre et réagir face aux kami. Ils sont aussi un lien entre les vivants et leurs esprits ancestraux.


  • La caste du Bonge

Le Bonge comprend les paysans, les artisans et les marchands de l'Empire. On parle de Heimin (littéralement "demi-gens") pour qualifier les membres de cette caste. Le rang le plus élevé est celui de paysan, qui produit les ressources vitales de l'Empire. Le deuxième rang d'importance revient aux artisans, qui eux transforment les matières premières et fabriquent les "outils" de l'Empire. Pour finir les marchands occupent le troisième rang puisqu'ils ne produisent rien mais entretiennent seulement l'économie impériale.
Un heimin peut porter plainte contre un de ses homologues si il estime qu'il y a eu préjudice à son encontre. Par contre un heimin n'a aucun recours face à un Samourai. Quant au Samourai qui est victime d'un heimin, il peut théoriquement l'exécuter sur place sans aucun jugement. La définition de préjudice est laissée à l'appréciation et à la sagesse du Samourai. En pratique, cela dit, il en va autrement puisque dans la majorité des cas les heimin sont sous la tutelle d'un autre Samourai qui verrait d'un mauvais oeil la pratique d'un jugement sommaire.


  • La caste des Eta

Ce sont les Hinin (littéralement "non-gens"), ceux dont les professions sont jugées comme étant avilissantes et déshonorables. Ce groupe comprend les gens qui sont en contact avec la chair ou le sang, les criminels, les artistes, et un assortiment de dilettantes. Un eta n'est techniquement pas considéré comme étant humain et c'est pourquoi bon nombre de heimin ont tendance à abuser de ces gens. Tuer un eta n'est pas un crime du fait qu'ils n'ont aucun rôle à jouer dans l'Ordre Céleste. Un eta n'est pas autorisé à adresser la parole à un Samourai, à moins que ce dernier le lui ordonne.


  • Le cas des Geisha

Les Geisha sont un cas à part. Malgré leur statut d'eta, elles sont autorisées et même invitées à parler aux Samourai. En fait, en compagnie d'une geisha, un Samourai est autorisé à dévoiler ses émotions et à laisser aller ses sens. Les geisha sont avant tout des artistes qui maîtrisent l'art de la conversation, la danse, la musique, et la poésie. Elles ne sont en aucun cas des prostituées. Il revient même à la geisha de choisir jusqu'où elle veut entreprendre sa relation avec un Samourai, avec le consentement de ce dernier bien évidemment. Dans tous les cas, ces relations restent d'ordre purement privées et ne peuvent avoir un caractère public.

Posté par Xhynn à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]